Découvrez le site Colmar et l'histoire des gares. L'histoire des différentes gares qui desservent la ville de Colmar.Click here and go to the english menudeutsches Menu

COLMAR


et la mémoire des pierres

Camille SEE et l'éducation des jeunes filles

Camille SEE

Camille SEE, fils de Madeleine et Gerson SEE originaires de Bergheim et installés à Colmar depuis 1832, est né à Colmar le 10 mars 1847.

Après des études au lycée de garçon de Colmar, il obtient une licence de droit à l’Université de Strasbourg.

En 1869, il s’inscrit au barreau de Paris et exerce les fonctions de secrétaire de Maître GROVAILLE, célèbre avocat de la capitale.

Affichant ses convictions politiques, il est nommé secrétaire général du Ministre de l’Intérieur GAMBETTA en septembre 1870.

Agé à peine de 23 ans, il se distingue en parvenant, grâce l’appui du général TROCHU, à conjurer le soulèvement des parisiens après la capitulation de l’armée face aux allemands.

Nommé sous-préfet à Saint-Denis, il s’intéresse au fonctionnement des établissements scolaires pour jeunes filles, peu nombreux et privés.

Rapidement convaincu de la nécessité de généraliser l’enseignement public pour jeunes filles, il convainc ses amis politiques de faire adopter un projet de loi.

 Cette loi est votée par la Chambre des députés en 1879 et par le Sénat en décembre 1880.

En 1881, une nouvelle loi permettra la création de l’école normale de Sèvres destinée à la formation des femmes-professeurs.

Camille SEE décède le 19 janvier 1919 à Paris à l'âge de 72 ans. Il est enterré au cimetière Montmartre.

Sa ville natale lui a rendu hommage en 1922 en donnant son nom au lycée de jeunes filles de Colmar (actuel Lycée Schongauer).

En 1991, le nom de "Camille SEE" est donné au nouveau lycée polyvalent régional, situé avenue de l’Europe.

RETOUR